Communiqués de presse

Recommend this page
Publié: 27. mai 2019 - Source: Gstaad Palace

ANDREA SCHERZ ÉLU HÔTELIER DE L’ANNÉE 2019

Le Gstaad Palace compte parmi les plus grands hôtels de Suisse. Par ailleurs, cet hôtel est l’un des rares à être gérés par une seule et même famille depuis trois générations. Son propriétaire et directeur général actuel, Andrea Scherz, a été élu hôtelier de l’année 2019 par le journaliste Karl Wild, qui, à travers son célèbre classement publié par le SonntagsZeitung et par Werd & Weber Verlag, salue les activités constantes de Monsieur Scherz ainsi que son esprit associant à la fois innovation et tradition.

Il est le propriétaire et general manager de l’un des derniers hôtels de luxe d’Europe à être géré par une famille: Andrea Scherz. Andrea Scherz est au service du Gstaad Palace et de ses 90 chambres depuis 1996, établissement dont il a entre-temps acquis la propriété et pris la tête en tant que directeur général. Cet hôtel renommé, situé dans le quartier de l’Oberbort à Gstaad, est une véritable «affaire familiale». En effet, cela fait déjà trois générations que ce palace est dirigé par un représentant de la famille Scherz. «J’ai acquis le sens de l’hospitalité, pour ainsi dire, dès le berceau. Mon grand-père Ernst et mon père Ernst Andrea, avec qui je prends encore aujourd’hui toutes les décisions importantes, m’ont transmis leur passion pour l’hôtellerie. Mes guides m’ont toujours rappelé l’essence de notre mission première: le «non» n’existe pas au Gstaad Palace», déclare Andrea Scherz.

Le 26 mai 2019, Andrea Scherz a été élu hôtelier de l’année 2019 par le célèbre journaliste Karl Wild, qui, en collaboration avec le SonntagsZeitung et le Werd & Weber Verlag, publie un classement des hôtels de tourisme très populaire. «Cette distinction est une grande satisfaction – non seulement pour moi, à titre personnel, mais également et surtout pour mon équipe composée de jusqu’à 300 talents. Jour après jour, nous travaillons dur pour adapter notre tradition à l’air du temps en matière d’hospitalité – un exercice de haute voltige à une époque où la demande en hôtellerie de luxe n’a jamais été aussi forte.»

Avant d’intégrer le Gstaad Palace en tant que réceptionniste lors de la saison estivale de 1996, Andrea Scherz a travaillé dans divers hôtels tels que le Beau-Rivage à Lausanne, le Savoy à Londres et l’InterContinental à Genève. Avant cela, il a effectué différents stages aux États-Unis et en Italie. Andrea Scherz est diplômé de l’École hôtelière de Lausanne (EHL). Il parle couramment allemand, anglais, français et italien.

Par ailleurs, la qualité, il l’a dans le sang car son père, Ernst Andrea, a lui-même été élu «Leading Legend» par le consortium hôtelier «Leading Hotels of the World» au cours de l’année 2015.

«À propos, j’ai décidé moi-même d’intégrer l’hôtellerie, mû par un véritable intérêt et ce petit brin de folie que tous les Scherz ont en eux.» Le Gstaad Palace représentait presque un terrain de jeu pour Andrea Scherz. Dès sa plus tendre enfance, il a côtoyé de nombreuses personnalités telles que Roger Moore, Roy Emerson, Yehudi Menuhin ainsi que les chefs d’État Jacques Chirac ou Margaret Thatcher, laquelle a d’ailleurs rédigé ses mémoires au Palace.

Aujourd’hui, Andrea Scherz, qui vient tout juste de fêter ses 50 ans, est une figure centrale de la destination de vacances à la renommée internationale que représente Gstaad, mais aussi au-delà. En effet, il siège également dans divers conseils d’administration de l’industrie du tourisme et de l’hôtellerie tels que les consortiums «Swiss Deluxe Hotels» et «Leading Hotels of the World», ainsi que la société coopérative aérodrome Gstaad-Saanenland.

Karl Wild Journaliste économique, écrivain et testeur d’hôtels, Karl Wild est le créateur de l’hotelrating suisse, publié depuis 21 ans dans le «SonntagsZeitung». Par ailleurs, Wild parcourt le monde à titre de testeur pour une alliance internationale d’hôtels de luxe. Il écrit pour plusieurs grandes publications en Suisse et à l’étranger. Wild vit à Langnau (Canton de Zurich) où il possède un bureau pour prête-plume.

À propos du Gstaad Palace
Le Gstaad Palace, hôtel de luxe cinq étoiles qui a ouvert ses portes pour la première fois en décembre 1913, est entre les mains de la troisième génération de la famille Scherz, et compte ainsi parmi les derniers établissements familiaux d’Europe où les personnalités viennent chercher une convivialité d’une qualité inégalée. Les 90 chambres et suites de l’hôtel saisonnier, qui offrent une vue imprenable sur l’Oberland bernois, incarnent une alliance parfaite entre glamour intemporel et bien-être alpin. Les cinq restaurants du Gstaad Palace servent des spécialités suisses, italiennes et internationales ainsi qu’une cuisine gastronomique, récompensée par 15 points au Gault et Millau. Le GreenGo, la boîte de nuit de l’hôtel, est réputé pour ses soirées inoubliables et ses invités prestigieux. Le spa du palace et ses 1800 mètres carrés se chargent de stimuler les sens des hôtes. L’été, l’hôtel met à disposition une piscine olympique extérieure ainsi que quatre courts de tennis. Avec la cabane du Walig, un chalet d’alpage construit en 1783 et trônant à 1700 mètres d'altitude, le Gstaad Palace dispose d’un refuge unique où les hôtes pourront pleinement apprécier le luxe véritable du Saanenland, le calme, la tranquillité et l’authenticité de ce lieu. La famille Scherz accueille ses hôtes du 22 juin au 8 septembre 2019, et de nouveau en hiver du 20 décembre 2019 au 8 mars 2020.

Contact de presse Gstaad Palace:
Dr. Reto Wilhelm, Gstaad Palace office de presse Suisse
c/o Panta Rhei PR AG
Tél: +41 (0)44 365 20 20
E-mail: info@pantarhei.ch