Les plaisirs de l'automne

Recommend this page
28.08.2020 | automne · gastronomie

La bucket list culinaire pour l’automne.

Avec l'automne, non seulement les feuilles des arbres changent de couleur, mais les cartes de menu apparaissent également sous un nouveau jour. Spécialités saisonnières de gibier et champignons dans toutes leurs variations - nous vous dévoilons quels délices doivent absolument figurer sur la bucket list culinaire pour l’automne.

1. Spécialités de gibier au restaurant Kernen à Schönried

C'est à nouveau la saison de la chasse ! Rien que de penser au civet de cerf, à la selle de chevreuil et surtout aux fines garnitures - spätzli, chou rouge, châtaignes caramélisées et airelles... mmmh ! – l’eau nous vient à la bouche. Savez-vous que l'ancien skieur et restaurateur Bruno Kernen va lui-même à la chasse pour ses clients ?

2. Croûte aux champignons au restaurant Zitbödeli à Abländschen

Pendant la randonnée, nous gardons les yeux ouverts et espérons trouver des cèpes et des chanterelles fraîches sous les arbres (attention, nous les montrons au contrôleur des champignons avant de les manger - car des champignons dangereux poussent ici aussi). Ceux qui ne trouvent pas ce qu’ils cherchent par eux-mêmes ou qui manquent de patience peuvent se rendre sans plus tarder en direction du charmant village d’Abländschen et s’arrêter au restaurant Zitbödeli, car on y trouve de merveilleuses croûtes aux champignons en cette période de l'année.

3. Fondue en plein air

Avec une fondue et un verre de vin, on peut doublement profiter de la belle vue ! Nous préparons notre sac à dos à fondue (ou nous le commandons à la laiterie locale) et nous nous mettons en marche vers l'un des caquelons géants en bois. Si on rencontre en chemin son nouvel endroit préféré, on peut se mettre à l'aise sans plus attendre - après tout, avec un sac à dos à fondue, on est flexible.

4. Cervelas et pain serpentin cuits au feu

Tailler un bout de bois avec un couteau de poche, enrouler un peu de pâte à pain et embrocher un cervelas - c'est là que s'éveillent les souvenirs d'enfance. Et souvent, ce sont les choses simples qui transforment une randonnée dominicale peu spectaculaire en une expérience merveilleuse. Notre lieu de prédilection pour la grillade ? L’aire de barbecue récemment restaurée au Rellerli, sur l’alpage de Grossi Vorschess.

5. Cueillir des baies

La fin de l'été est bientôt derrière nous, mais avec un peu de chance, on peut encore trouver des myrtilles mûres en altitude. Les pieds fatigués des randonneurs retrouveront leur vigueur ! Et ceux qui trouvent trop de baies pour les manger sur place, feront une « Heiti-Sturm » à la maison :

  • Myrtilles des bois
  • un peu d'eau
  • 3 cc de sucre
  • 1 dl de crème
  • 2 tranches de pain blanc
  • 2 cs de beurre
  • 2 cs de farine blanche

Préparation : Porter à ébullition les myrtilles des bois, l'eau, le sucre et la crème, laisser mijoter jusqu'à ce que les baies éclatent. Couper le pain blanc en petit cubes, le faire rôtir dans 1 cs de beurre jusqu'à ce qu'il soit légèrement brun. Faire chauffer la farine dans 1 cs de beurre jusqu'à ce qu'elle soit légèrement brune et l’incorporer à la compote de myrtilles encore chaude. Parsemer sur le dessus les cubes de pain grillé. C’est un repas nourrissant, à savourer tiède !

Tout ce qui concerne les plaisirs culinaires dans la destination de Gstaad peut être trouvé sur www.gstaad.ch.

Esprit Ravet: Laissez les meilleurs chefs de la destination de Gstaad vous gâter avec des délices culinaires.