Réservez votre hébergement

Chercher l'étendue

Recommend this page

Monter en puissance

Une nature intacte, un ciel d’un bleu acier, des versants couverts de poudreuse aussi loin que porte le regard. C’est ainsi que les randonneurs profitent d’une expérience hivernale de plaisir absolu en montagne : Simon Bolton, guide de montagne, moniteur de ski et propriétaire du Centre alpin de Gstaad, présente un programme en 4 étapes pour une première randonnée à skis.

1. Le bon équipement
Que vous soyez débutant ou expérimenté : pelle, sonde et détecteur de victimes d’avalanches (DVA) doivent absolument se trouver dans tout sac à dos, ainsi que des boissons chaudes et des snacks énergétiques. Des peaux - autrefois de phoque - facilitent la montée, mais « elles doivent être bien fartées », estime S. Bolton. Les mettre et les enlever peut également constituer un défi en cas de vent ou selon la météo. L’investissement dans un bon équipement est toujours payant.

2. Le bon guide
L’accompagnement par un guide de montagne expérimenté est fortement conseillé pour les débutants. Il faut un œil expert pour juger de la nature du terrain et beaucoup d’expérience dans l’évaluation des conditions météorologiques et des risques d’avalanches.

3. La bonne technique
La vue merveilleuse que l’on aura du sommet se mérite pas à pas : on avance en faisant glisser alternativement un ski après l’autre, on place les bâtons plus loin pour effectuer une traction à partir des hanches. « Ne pas trop réfléchir », conseille l’expert S. Bolton. Pour les randonnées à ski, il faut faire le contraire que pour le ski de piste : on bloque par exemple la fixation de randonnée seulement à la pointe pour la montée, on ne fera pivoter la talonnière et clipser la butée que pour la descente.

4. Les bons vêtements
Pour la montée, on va bien sûr transpirer. Mais pendant les pauses et lors de la descente, le vent va souffler à nos oreilles. « Le principe de la pelure d’oignon est donc recommandé pour une randonnée à ski : vêtements fonctionnels, veste polaire et surtout la couche coupe-vent et imperméable - détaille Simon Bolton. Sans oublier bonnet, gants et lunettes de soleil.


Conseil pour débutants

Amslerengrat
Selon S.  Bolton, l’Amslerengrat dans le secteur entre Zweisimmen et Hornberg est de premier choix pour les débutants : et ce en raison des descentes relativement faciles et de son accessibilité. Mais sur le fond, tout le domaine convient particulièrement bien pour se lancer dans l'aventure d’une randonnée à ski avec son cocktail de descentes faciles et de petites montées. La montée commence au Rotengraben (arrêt de bus, Turbachtal), suivre le chemin de randonnée en montant en direction de Parwengen, traversée jusqu’au Parwengensattel et de la crête, magnifique vue sur la vallée de Turbach.