« Gstaad est le dernier paradis dans un monde fou »

It's the last paradise in a crazy world

C’est en incarnant le rôle de Mary Poppins que Julie Andrews accéda à la célébrité mondiale. Elle a apporté un tel surcroît de charme à la région de vacances de Gstaad, que la commune de Saanen a décerné à l’actrice britannique et détentrice d’un Oscar le titre de citoyenne d’honneur 2014.

C’est elle qui avait un jour prononcé l’une des déclarations les plus souvent citées à propos de la région: «It’s the last paradise in a crazy world».
Cette phrase, qui prend aujourd’hui, plus que jamais, tout son sens, a résumé de manière incomparable les valeurs essentielles de la région. L’empreinte la plus visible de son rayonnement, Julie Andrews l’a laissée durant les années 1970. À l’époque, elle et son mari Blake Edwards, réalisateur culte et producteur de films hollywoodiens de premier rang, décédé en décembre 2010, étaient déjà des habitués de la région.

La citoyenne d’honneur au Kapälliplatz
La citoyenne d’honneur au Kapälliplatz

Donation pour les éclairages de Noël

Les décors des chalets lui plaisaientt beaucoup mais étaientt peu mis en valeur durant l’hiver ; Julie Andrews a donc rapidement fait don d’illuminations de Noël. «Un investissement qui aurait alors largement dépassé les moyens de l’office du tourisme», est-il mentionné dans un communiqué de la municipalité de Saanen. Mais ce n’est pas tout : pendant douze ans, l’actrice a également financé l’entretien et le travail du groupe en charge de la décoration. Les lumignons qui arborent les façades, appelés «Julie-Lämpli», en sont très caractéristiques et ornent aujourd’hui encore d’innombrables maisons du Saanenland durant la période hivernale, renforçant encore le charme mondialement connu de la région. 

La visite de la «Panthère Rose» et d’autres stars à Gstaad

Grâce à son large cercle de connaissances dans le monde du cinéma, Julie Andrews a attiré des stars mondiales à Gstaad, parmi lesquelles Audrey Hepburn, rendue célèbre par le film «Petit déjeuner chez Tiffany». Son mari, Blake Edwards, a immortalisé Gstaad dans les années 1970 et 1980, dans deux classiques du cinéma de la série «La Panthère Rose». L’acteur principal et star du comique américain, Peter Sellers, est tombé sous le charme du village pendant le tournage et a rapidement décidé d’acheter un chalet, où il a souvent passé les vacances jusqu’à son décès.

Le «Dr Jivago» passionné par le Festival Menuhin

Dans le film «Top secret» («The Tamarind Seed»), également tourné à Gstaad, Julie Andrews tenait le rôle principal aux côtés d‘Omar Sharif, alors star internationale, rendu célèbre par des classiques tels que «Dr Jivago» ou «Lawrence d’Arabie». C’est ainsi qu’il est lui aussi est devenu un habitué de Gstaad et un hôte spécial du Festival Menuhin. Dans le chalet du couple, Blake Edwards a écrit le scénario d’un autre grand succès, « Victor Victoria », avec Julie Andrews dans le rôle principal, qui a également fait fureur plus tard dans une comédie musicale à Broadway. «Il affirmait toujours que les meilleures idées lui venaient à Gstaad», souligne la commune de Saanen dans son hommage. 

An der Ehrenbürgerfeier auf dem Kapälliplatz
An der Ehrenbürgerfeier auf dem Kapälliplatz
Julie Andrews an der Ehrenbürgerfeier
Julie Andrews an der Ehrenbürgerfeier

Fondation du festival des musiques de film «Cinemusic», à Gstaad

Julie Andrews a toujours entretenu une relation étroite avec Gstaad. Dans les années 1970, elle a vécu pendant sept ans dans son pays d’adoption. Durant cette période, elle n’a pas manqué de remettre le trophée au vainqueur du tournoi de tennis de l’ATP. En 1995, le couple Edwards-Andrews a fondé et parrainé le Festival des musiques de film «Cinemusic», qu’ils ont également soutenu activement jusqu’en 1998. Grâce à leurs relations personnelles, d’autres stars mondiales du show-business sont venues à Gstaad, comme Liza Minelli, le légendaire musicien et producteur Quincy Jones, les compositeurs Michel Legrand et Henry Mancini, Roman Polanski, le chanteur Zucchero, l’artiste Caterina Valente et Claude Nobs du Festival de jazz de Montreux.

Toujours prête à s’impliquer localement

«Toutes ces réalisations exceptionnelles pour Gstaad et le Saanenland ont contribué à faire connaître le nom de notre destination dans le monde entier. Elles méritent les plus vifs remerciements et notre reconnaissance», souligne la commune de Saanen dans la proposition de nomination. À chaque fois qu’elle a été sollicitée, Julie Andrews s’est toujours montrée prête à s’engager pour la région.

Vote unanime pour la distinction

Lors d’un vote unanime et sous un tonnerre d’applaudissements, l’assemblée municipale lui a accordé le 28 mars 2014, à l’hôtel Landhaus de Saanen, la distinction de citoyenne d’honneur de la commune de Saanen. La cérémonie s’est déroulée le 6 juin 2014 à la Kapälliplatz, sur la promenade. Julie Andrews s’est montrée très touchée en réaffirmant, de tout son charme, son attachement profond à la région. Près de la fontaine, elle a dévoilé son cadeau à la commune : la sculpture « The Sitting Duck » («Le canard assis»), que Blake Edwards a réalisée.

"The Sitting Duck
"The Sitting Duck
Sitemap

Gstaad

En plus de Gstaad, la région comprend 9 autres villages de chalets situés entre 1000 et 1400 mètres d'altitude. Aujourd'hui, la marque Gstaad est connue dans le monde entier pour son charme chic et son luxe discret. Mais malgré toute son élégance et sa classe, Gstaad est resté réellement alpin et authentique. On est fier de ses traditions que l'on vit encore de manière authentique. Les visiteurs peuvent profiter de plus de 1000 manifestations tous les ans, dont certains évènements de renommée internationale. Les visiteurs peuvent également profiter d'une hôtellerie haut-de-gamme, d'excellentes possibilités pour faire du shopping le long de la promenade piétonne et d'un aéroport situé à Saanen.

Contact

Gstaad Saanenland Tourismus
Promenade 41
CH - 3780 Gstaad
Tel +41 33 748 81 81
Fax +41 33 748 81 83
info@gstaad.ch

Arriver & emplacement

Newsletter